info@danslenclave.ca
LNH

Centrale : Les Blue Jackets mène la charge

153Views

Chaude lutte à prévoir

Après un premier bilan marqué par le report de matchs lié à la COVID-19, les choses commencent à se stabiliser dans la division Centrale. Voici donc, sans plus attendre, le bilan #2 de cette division très relevée, alors que les 6 premières équipes de cette dernière ont encore le même nombre de victoires.

#1. Blue Jackets de Columbus (4-2-3)/11PTS

En attendant Laine

Alors que le dernier bilan était marqué par la fin de la saga Dubois-Tortorella et que les Jackets figurait au 2e rang de la division. Le club de l’Ohio, maintenant premier, continu de bien paraître, étant jusqu’à maintenant la seule équipe à avoir battu les Panthers de la Floride. Étonnement, avec Pittsburgh, Columbus est actuellement la seule équipe actuellement positionnée en série avec un différentiel de buts négatif (-2). Pour s’améliorer défensivement, le meilleur défenseur devra mieux faire, alors que Seth Jones n’a qu’une seule mention d’aide en 9 matchs et un différentiel de (-7). Heureusement, ils peuvent compter sur un excellent début de saison d’Olivier Bjorkstrand (8PTS), d’Alexandre Texier (6PTS), en plus du retour au jeu du vétéran Mikko Koivu (2 PTS en 3 matchs). Bref, imaginez comment les Jackets pourraient devenir dangereux si Patrik Laine s’adapte bien au système de « Torts » et que Jones se réveille enfin.

Ah et pour les fans du CH qui se posait la question, Max Domi aussi ne s’est toujours pas « réveillé », il compte 3 points en 9 rencontres.

#2. Panthers de la Floride (4-0-1)/9PTS

Toujours invaincus en temps réglementaire

Après des débuts ralentis par plusieurs adversaires atteints de la COVID-19, la troupe de Joel Quenneville aussi continu de surprendre. En effet, seul 2 équipes n’ont toujours pas perdu en 60 minutes, Washington et la Floride. Après 5 matchs, 5 joueurs ont au moins autant de points que de matchs. D’abord, les 5 points de Jonathan Huberdeau ne surprennent personne. Par contre, même s’il est toujours en quête de son premier but dans l’uniforme des Panthers, la grande surprise est que le meilleur pointeur de l’équipe soit Anthony Duclair, avec 6 mentions d’aide. Avec lui aussi 6 points, Patric Hornqvist pourrait faire regretter aux Penguins de l’avoir échangé contre Mike Matheson. Rappelons que le défenseur est actuellement blanchi en 2 matchs et il a été absent une rencontre, pour une blessure.

#3. Lightning de Tampa Bay (4-1-1)/9PTS

Un premier pour Foote

Quelle profondeur à la défensive pour Tampa! Alors qu’ils comptent déjà sur Hedman, Sergachev et McDonagh, voilà maintenant que Cal Foote a marqué son premier but dans la LNH hier soir. Choix de première ronde en 2017, le fils d’Adam et le frère de Nolan sera à surveiller pour sa saison recrue. Pour le reste, Tampa Bay continue d’avoir très peu de faiblesses au hockey comme au football. Si le succès de Columbus et des Panthers surprennent, le Lightning semble seulement reprendre où il a laissé.

#4. Stars de Dallas (4-1-0)/8PTS

La cadence se maintient au Texas

Au premier bilan, les Stars n’avaient joué qu’un seul match en raison de la COVID-19 (une victoire de 7-0). Toutefois, même sans Tyler Seguin (hanche) et de leur capitaine Jamie Benn (COVID-19), Dallas continue de prouver que leur présence en finale de 2020 n’était pas un coup de chance. Avec maintenant un dossier de 4-1-0 (4-0-0 à Dallas), l’équipe peut remercier le Joe Pavelski. Le vétéran de 36 ans casse actuellement tout sur son passage avec 10 points en 5 matchs. D’ailleurs, son nom était sur la feuille de pointage à chacun de ces matchs. Il faut aussi donner du crédit à John Klingberg qui a actuellement 8 points en 5 matchs (meilleur ratio chez les défenseurs dans la LNH).

#5. Hurricanes de la Caroline (4-1-0)/8PTS

Une victoire à leur retour

Tenu à l’écart depuis le dernier bilan à cause de la COVID-19, les Hurricanes n’ont pas manqué leur retour hier soir. Non seulement ils ont gagné par la marque de 4 à 1, mais en plus, ils ont infligé une première défaite aux Stars de Dallas, grâce à notamment Vincent Trocheck qui a marqué 2 fois en plus d’obtenir une mention d’aide. Bref, avec 4 places disponibles en série, la compétition entre le top 5 de la Centrale risque d’être fort intéressante.

#6. Predators de Nashville (4-4-0)/8PTS

L’histoire se répète

Lors du premier bilan, la grande ligne pour Nashville était que certains vétérans devaient faire mieux si l’équipe voulait espérer faire les séries dans une division extrêmement talentueuse. C’est encore une fois le cas cette semaine. Cette fois, c’est Matt Duchene qui doit monter son jeu d’un cran, alors que l’ancien 3e choix au repêchage n’a que 3 points en 8 matchs et toujours aucun but. Pekka Rinne est toutefois encore cette semaine le plus décevant. Se partageant la tâche avec Juuse Saros depuis le début de la saison, il n’a apporté qu’une seule victoire à son équipe. En plus, son % d’arrêts de 0,869 équivaut au plus bas de toute sa carrière. Il faut rappeler qu’il y a 3 ans seulement, Rinne remportait le trophée Vézina. Autre fait peu reluisant, avec une efficacité de 63,6%, Nashville à la pire infériorité numérique de la ligue…

#7. Blackhawks de Chicago (2-4-3)/7PTS

2 recrues non repêchée sonnent la charge

Même si Chicago ne semble pas être dans le portrait des séries, Kevin Lankinen peut au moins permettre aux fans des Hawks d’y croire. Avec un fiche de 2-1-2 et un % d’arrêts de 0,930, il est responsable de 6 des 7 points de l’équipe. Il aura d’ailleurs tout un défi entre les mains ce soir alors qu’il obtiendra le départ contre les Blue Jackets de Columbus. Il faut aussi ajouter qu’une autre recrue non repêchée a brillé dernièrement, puisque match suivant le dernier bilan, le Suisse Pius Suter a inscrit son premier but ET son premier tour du chapeau en carrière le même soir. Bref, sachant que l’équipe est officiellement en reconstruction, Suter et Lankinen pourraient accélérer le processus s’ils maintiennent la cadence.

Pour le reste, Patrick Kane est fidèle à lui-même avec 8 points depuis le début de la saison. De son côté, Alex DeBrincat impressionne aussi avec 6 points en 6 matchs.

#8. Red Wings de Détroit (2-5-2)/6PTS

La magie de Bobby Ryan déjà terminée?

Alors que Bobby Ryan avait commencé l’année avec 4 buts et une mention d’aide en 5 matchs, l’Américain a été blanchi depuis en 3 matchs. Devant le filet, Thomas Greiss semble encore être l’homme de confiance de Détroit, même s’il n’a toujours aucune victoire en 6 matchs. Plus encore, après un début de saison prometteur, Filip Zadina a raté les 5 derniers matchs à cause de la COVID-19. Bref, même avec Larkin et Bertuzzi qui font bien avec 7 points. Je ne passerais pas par 4 chemins pour vous dire qu’une autre saison difficile est à prévoir pour l’équipe du Michigan qui figure actuellement 30e au classement général de la LNH.

Admin Pat
the authorAdmin Pat

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.