info@danslenclave.ca
CanadiensLNH

La LNH veut-elle vraiment protéger ses joueurs?

Crédit: Radio-Canada
254Views

Cette question m’est venue à l’esprit avec les récentes sanctions décernées, dont celle de Tom Wilson des Capitals. Ce dernier a été suspendu 7 matchs pour son coup à la tête envers Brandon Carlo des Bruins de Boston. C’est une vraie farce! Je n’en reviens pas! Wilson n’en est pas à son premier geste dangereux. C’est un multirécidiviste. Il doit rire dans sa barbe… Le département de la sécurité des joueurs a jugé que ce n’était pas un coup à la tête mais qu’il avait donné de la bande à un joueur vulnérable et sans défense (de la règle 48 à la règle 41). Je pense qu’on n’a pas la même lecture du jeu George Parros et moi. Selon moi, Wilson visait la tête du défenseur et avait clairement l’intention de le blesser. Mais ce qui est le plus absurde, c’est qu’il a le droit d’aller en appel de cette décision si elle ne lui plaît pas. Un chausson avec ça? 

Un système à deux vitesses?

Malheureusement, ce n’est pas la seule décision controversée du département de la sécurité des joueurs. Joel Armia, Jesperi Kotkaniemi et Nathan McKinnon ont aussi été victimes d’un coup à la tête. Mais ni Tyler Myers ni Dillon Dube n’ont été suspendus pour leurs gestes envers les deux joueurs du Canadien. Mais dans le cas de McKinnon, Joachim Blichfeld a été suspendu deux matchs. Pourquoi? La ligue traite-t-elle différemment les super vedettes? Tous les joueurs devraient être traités de la même façon, sans exception. À un moment donné, la ligue devra mettre ses culottes et enrayer ce fléau. On avait une belle occasion avec Tom Wilson de lancer un message à tous les joueurs. Mais on ne l’a pas fait… Si elle ne prend pas ça au sérieux, les joueurs risquent de se faire justice eux-mêmes. Et ça n’augure rien de bon… 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.