info@danslenclave.ca
LHJMQ

Les raisons du depart de Mikael Lalancette

21.2KViews

Un printemps difficile

Hier, Mikael Lalancette a donné une entrevue sur les ondes du 91.9 sports. Il est revenu sur les raisons de son départ de TVA sports.

Aimé du public et des médias, il a reçu plusieurs messages de supports et de questionnements sur les raisons qu’ils l’ont poussé à quitter son employeur.

Plusieurs mises à pieds

Il a entre autres parlé des premières mises à pieds au mois de mars, lors de la première vague du COVID. Après avoir été l’un de ceux qui a écopé, il s’est beaucoup questionné sur son avenir professionnel.

7 mois plus tard, à son retour en onde, il dû se préparer en 1 semaine pour le reportage entourant le repêchage de la LNH et Alexis Lafrenière, ce qui normalement lui prendrait plusieurs semaines de travail.

Un mois plus tard, TVA sports annonce qu’il y aura de nouvelles mises à pieds. Ils ont indiqué à Mikael que son poste était aboli, cependant il pouvait demeurer en onde mais ses fonctions allaient changer, son mandat d’hockey n’existerait plus.

  Il dû prendre une décision, entre rester et essayer le nouveau projet qu’on lui offrait ou prendre un  »package » de départ. Les doutes qu’il avait, à ce moment, l’ont dirigé vers la décision qu’on connait.

Un nouveau départ

Il préférait essayer un nouveau départ et indique n’avoir aucun regret sur sa décision. En 4 ans, il affirme avoir tout donné pour donner la meilleure information possible au public.

Il reste très reconnaissant de l’expérience qu’il a vécue et pour le moment, il entend prendre une pause et n’exclut pas un retour dans les médias, dans un avenir rapproché.

Peut-être le retrouvera-t-on à RDS ?

8 commentaires

  • Des fautes à la dernière ligne du 3e paragraphe:

    c’est fonction allait changer (devrait s’écrire) ses fonctions allaient changer

    Désolé

  • C’est désolant il était un des meilleurs a TVA sport j’espère de le voir a RDS sa ferait un beau duo avec Stephane Leroux

  • Il pourrait déclasser sans problème les pelleteux de nuages comme Yvon Pedneault, Michel Bergerob qui radotent les mêmes histoires et qui ne suivent pu la game depuis trop longtemps. Et que dire des salaires que Pedneault et Bergeron doivent recevoir…

    Dans un avenir court terme, ça serait aussi facile de remplacer Renaud Lavoie par Lalancette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.