info@danslenclave.ca
Hockey MineurLHJMQLNHMidget AAA

LNH : repêchage à 19 ans, des changements souhaitables au Québec.

428Views

Trois experts hockey de Sportsnet, et pas les moindre, ont discuté ensemble d’une rumeur provenant de la LNH qui ferait en sorte de modifier les règles du repêchage et d’augmenter l’âge minimum à 19 ans. Elliotte Friedman, Bryan Burke et Jeff Marek ont abordé le sujet en expliquant que les seuls joueurs de 18 ans admissibles seraient les surdoués qui pourraient être sélectionnés en première ronde uniquement. Voici le tweet de NHL Watcher à ce propos ayant presque passé sous silence et survenu en septembre dernier.

Est-ce une bonne idée ?

La réponse est oui, mais avec des bémols. Tous les experts s’entendent pour dire que le hockey est un sport au développement tardif. Lorsqu’on regarde les carrières et le taux de réussite des joueurs repêchés dans les 10 dernières années, le pourcentage est plutôt faible. Les joueurs sélectionnés parmi les 10 premiers de la première ronde réussissent assez bien, tous les autres peuvent se comparer entre eux, très peu se rendent jusqu’à la LNH et le développement se fait beaucoup plus tardivement. L’idée de repêcher des joueurs de 19 ans prend alors tout son sens ; meilleure analyse du développement du joueur, moins d’erreurs de sélections par les équipes, une chance de plus pour les joueurs de se faire valoir à leur 3ième année dans une ligue de développement avant le « Draft » et surtout un niveau de jeu beaucoup plus élevé dans les ligues junior (au Canada).

Conséquences et modifications au Québec ?

Pour que le Québec tire profit de cette réalité, il faudrait que nos grands décideurs acceptent de modifier le plan de développement actuel. Donc, que la LHJMQ cesse de repêcher des joueurs de 15 ans et se concentre sur ceux de 16 ans. Une règle pourrait être envisager, à l’exemple de la LNH, afin de sélectionner les surdoués de 15 ans en première ronde uniquement. Il faudrait également que la ligue Midget AAA cesse d’utiliser des joueurs de 15 ans régulièrement ou qu’une limite soit fixée à 1 ou 2 par équipe.

Nous nous retrouverions donc avec une LHJMQ composée de joueurs de 17-18 et 19 ans et un calibre de jeu beaucoup plus solide. Dans la ligue de hockey Midget AAA nous développerions majoritairement des joueurs de 16 ans et la forte majorité de nos joueurs élites de 15 ans évolueraient dans le calibre créé pour eux, il a quelques années, le Midget Espoir.

Une année de plus pour développer le talent, une année de plus pour améliorer les habiletés individuelles et une année de plus avant de décider qu’un ado a ce qu’il faut ou pas pour penser à une carrière de hockeyeur. Actuellement, notre système québécois oblige les responsables du développement des différents niveaux à prendre des décisions importantes pour le futur de nos joueurs dès l’âge de 14 et 15 ans.

Votre opinion ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.